Les peuplements littoraux en Provence cristalline


  • Peuplements terrestres

En arrière du rivage on distingue une succession de paysages caractéristiques:

- d'abord, une belle forêt mixte de chênes lièges et de chênes verts qui couvre notamment les pentes du massif de Sicié traversé par de nombreux sentiers.

- quand on se dirige vers la mer, la forêt dont il subsiste des lambeaux plus ou moins dégradés et de plus en plus réduits est progressivement remplacée par une pinède, un maquis plus ou moins haut, une zone de transition et enfin une zone halophile où l'influence du sel est prépondérante.

  • Peuplements marins

Sur le littoral de "Le Brusc", on est frappé par l'originalité des peuplements marins animaux et végétaux , tant par ceux qui occupent la frange littorale émergée que par ceux qui se développent dans le domaine marin lui même sur substrat rocheux ou substrats meubles (vases ou sables).
Leur nature et leur répartition dépendent de la nature du substrat et du climat (1) .

Peuplements rocheux

Sur le rivage, on observe une zonation de la végétation (plus ou moins visible) liée pour la plus grande part à la raréfaction de l'eau douce disponible, à la présence de plus en plus importante du sel et à la violence des vents. 
Cette zonation est de plus en plus difficile à percevoir à cause des atteintes humaines.

La limpidité de l'eau de la Méditerranée est telle qu'elle permet, en se promenant sur le littoral, d'observer assez facilement les peuplements marins benthiques mais aussi de nombreuses espèces pélagiques
La plongée avec palmes et tuba ou avec un scaphandre autonome offre aux amateurs, aux scientifiques, aux artistes ou aux amoureux de la mer des rencontres inoubliables et enrichissantes. Les espèces benthiques (du grec benthos = profondeur) étant celles qui vivent sur, dans ou prés du fond. Sur les rochers tout particulièrement, un étagement caractéristique de la végétation est aisément identifiable, en toute saison, sous forme de ceintures d'algues qui abritent une foule d'organismes. 
En fonction de la profondeur, la zone marine benthique est découpée verticalement en étages

L'étage est <<l'espace vertical du domaine benthique marin où les conditions écologiques, fonctions de la situation par rapport au niveau de la mer, sont sensiblement constantes ou varient peu entre deux niveaux critiques marquant les limites de l'étage. Ces étages ont chacun des peuplements caractéristiques.>>

Les espèces pélagiques forment le pélagos constitué par des êtres vivant en pleine eau, sans contact significatif avec  le fond, même pour leur nourriture. Enfin, et c'est un plaisir sans cesse renouvelé que d'assister au retour au port des "pointus" avec les pêcheurs qui "démaillent" leurs prises, débarquent et vendent leur pêche à quai.

Peuplements sur substrats meubles

Les côtes formées de matériaux mobiles déposés par le vent ou les vagues (vases, sables, graviers ou galets) montrent des peuplements marins remarquables au Brusc, comme:

 

Le climat

Le climat de la région:

méditerranéen à affinités chaudes

Le climat marin côtier:

tempéré par l'influence de la mer

Caractéristiques de la Méditerranée

-étés chauds et secs

-températures moyennes élevées

-hivers doux et humides

-forte luminosité

-violence des vents dominants: mistral 
(WNW) froid et sec, vents d'est et du sud-est chargé d'humidité
-atténuation des variations des 
températures hivernales et des précipitations
 
 -accroissement de la sécheresse et de l'aridité amplifié par la violence des vents chargés d'embruns salés
- mer tempérée en hiver (température moyenne en hiver=13°C sauf par mistral)

- mer chaude et subtropicale en été 
(température moyenne en août 23°C)

- luminosité élevée: diminue avec la profondeur, et varie en fonction de la topographie et de la transparence de l'eau

- l'agitation de l'eau ou hydrodynamisme fonction de l'exposition aux vagues, aux courants et aux marées.