Peuplements marins littoraux photophiles de mode battu sur substrat rocheux  (I)

Par temps calme, la transparence de l'eau est suffisante pour l'observation ou la prise de vues photographiques de nombreuses espèces et peuplements caractéristiques. En fonction de l'exposition aux vagues, aux marées, aux courants et également en fonction des conditions d'éclairement, il est possible de distinguer des milieux de mode (= degré d'agitation de l'eau) progressivement battu, semi-battu à calme.
Ils sont occupés par des peuplements photophiles (qui vivent dans des milieux éclairés) ou sciaphiles (qui vivent dans des endroits ombragés) caractéristiques.

Etages

Les êtres vivants se répartissent en fonction de la profondeur en étages

L'étage est "l'espace vertical du domaine benthique marin où les conditions écologiques, fonctions de la situation par rapport au niveau de la mer, sont sensiblement constantes ou varient régulièrement entre deux niveaux critiques marquant les limites de l'étage. Ces étages ont chacun des peuplements caractéristiques et leurs limites sont révélées par un changement de ces peuplements  au voisinage des niveaux critiques marquant les conditions limites des étages intéressés"

Le plateau continental et les différents étages


I =
Continent émergé, mouillé par les embruns.
II = Étage supralittoral. Mouillé par les embruns et les vagues déferlantes.
III = Étage médiolittoral. Immergé par hautes eaux et mouillé par les vagues à basses eaux.
IV = Étage infralittoral. Toujours immergé, sa limite inférieure (30 à 40 mètres) est la limite compatible avec la vie des algues pluricellulaires photophiles (=" amies de la lumière" qui exigent une intensité lumineuse importante pour se développer) et des Posidonies.
V = Étage circalittoral . Toujours immergé, sa limite profonde (70 à 120 mètres) est la limite compatible avec la vie des algues pluricellulaires sciaphiles plus tolérantes pour les faibles éclairements.
VI = Étage bathyal. Correspond aux peuplements du talus continental et de la portion des fonds en pente douce au pied de ce talus.
VII = Étage abyssal. Correspond aux peuplements de la grande plaine.
VIII = Etage hadal. Correspond aux ravins et fosses profondes.  

Un exemple : Littoral de la Provence cristalline (Le Brusc. Var)

Repartition des biocénoses

 

1. Verrucaria amphibia

2. Porphyra leucosticta

3. Scytosiphon lomentarius

4. Rivularia bullata

5. Rissoelle verruqueuse

6. Némalion "en forme de ver"

7. Ulve (=Entéromorphe) comprimée

8. Cladophore verdâtre

9. Ulve "laitue de mer"

10. Lithophyllum tortueux

11. Céramium cilié*

12. Cystoseire stricte*

13. Lithophyllum incrustans

14. Asparagopsis armée*

15. Posidonie

16. Acétabulaire

17. Udotée pétiolée

18. Halimède

19. Algues calcaires encroûtantes

NB:  les espèces notées avec un astérisque * se rencontrent préférentiellement en mode battu.