L'herbier de posidonie

 Il occupe une part importante de l'étage infralittoral dans la rade du Brusc.

Fonctionnement de l'écosystème "herbier de posidonie"
On se reportera aux chapitres : "Le milieu méditerranéen : un écosystème fonctionnel" et "Fonctionnement de l'écosystème marin"

<<Ce système écologique...fonctionne... il y a de constantes relations entre...ses constituants et le biotope>>, il comprend:

1. Des producteurs, organismes végétaux porteurs de pigments chlorophylliens autonomes ou autotrophes capables d'assurer par eux même leur nutrition par la photosynthèse. Dans l'herbier de Posidonies ce sont: 

° les posidonies elles mêmes qui élaborent dans leurs feuilles cellulose, lignine et composés phénoliques,
° des algues héliophiles encroûtantes ou épiphytes (= qui poussent sur) des feuilles formant un feutrage qui abrite une microfaune variée (on citera les genres Melobesia, Giraudya, Castanea...), des algues sciaphiles qui vivent sur les rhizomes (Peyssonelia squamaria , Udotea petiolata , Halopteris filicina, ...).

Cette production primaire nette a été évaluée et ses valeurs montrent que l' herbier de Posidonies est un des plus productifs de la planète.

Masse de matière sèche par m²/an
Posidonia oceanica
420 à 1300 g
Epiphytes
100 à 500 g

Alors que cellulose et lignine sont peu utilisées par les herbivores (car difficilement métabolisables), que les composés phénoliques repoussent ces mêmes herbivores, que les épiphytes sont très recherchés, au total la consommation de la production primaire n'est que de 10%.

Quelques crustacés mangeurs de feuilles de Posidonie ou d'épiphytes des feuilles.

A= Idotea hectica
B= Achaeus cranchii
C= Pisa nodipes

(d'après ISSEL, 1918,et RIEDL, 1970.in "Découverte de l'Herbier de posidonie", Ch.-F. Boudouresque et A. Meinesz, 1983).

Quelques gastéropodes qui rampent sur les feuilles de posidonies.


A= Rissoa variabilis
B= R. ventricosa
C= R. decorata
D= Alvania montagui
E= Bittium reticulatum
F= Rissoina brughieri

(d'après MARS, 1954 et PARENZAN, 1970).

Même source.

2. Des consommateurs

Ce sont des organismes qui utilisent l'énergie chimique potentielle contenue dans la matière organique fabriquée par les producteurs.
On distingue des consommateurs de 1er ordre ou phytophages ou "herbivores" qui se nourrissent directement des producteurs; on les qualifie aussi de producteurs secondaires car ils produisent de la matière organique à partir des producteurs.
On citera : la saupe ou "dorée" (Sarpa salpa), l'oursin violet (Paracentrotus lividus), des crabes du genre Pisa...

On distingue aussi des consommateurs de 2ème ordre ou zoophages qui se nourrissent de consommateurs de 1er ordre, des consommateurs de 3ème ordre et des consommateurs d'ordres supérieurs. On citera :

° des prédateurs sédentaires qui consomment les invertébrés vivant sur les feuilles de posidonies; principalement des échinodermes (Echinaster sepositus, Asterina pancerii), des crustacés (Palaemon xiphias, Idotea hectica, Eupagurus anachoretus...), des gastropodes (Cerithium vulgatum, Gibbula umbilicalis, Bittium, Calliostoma, Rissoa,...), des nudibranches (Aplysiela virescens, Glossodoris gracilis,...).


Idotea hectica

Cerithium sp

° des prédateurs vagiles nageant sous ou à proximité de la frondaison qui vivent toute l'année ou à certaines périodes dans l'herbier et qui constituent une ressource économique pour la "pêche aux petits métiers"
-des Echinodermes : l'étoile de mer (Marthasterias glacialis),
-des Poissons:
°°Sérranidés: le serran écriture (Serranus scriba) , le serran petite chèvre (Serranus cabrilla),
°°Labridés: le labre ocellé (Crenilabrus ocellatus), le labre merle (Labrus merula) , le labre mêlé (Labrus bimaculatus), le labre vert (Labrus viridis), les crénilabres (Symphodus cinereus, S. rostratus, S. tinca), la girelle (Coris julis) , la girelle paon (Thalassoma pavo), le rason (Xyrichthys novacula),
°°Syngnathiformes: hippocampes (Hippocampus ramulosus ) et syngnathes (Syngnathus acus),
°°Mullidés: le rouget (Mullus surmuletus),
°°Sparidés: la blade (Oblada melanura), le sar commun (Diplodus sargus) , le sar à bec fin (Diplodus puntazzo), le sparaillon (Diplodus annularis), la dorade (Sparus auratus), le marbré (Lithognathus mormyrus), le bogue (Boops boops),
°°Centracanthidés: la mendole (Spicara maena)
°°Pomacentridés: la castagnole (Chromis chromis),
°°Mugillidés: le mulet (Chelon labrosus),
°°Congridés: le congre (Conger conger),
°°Scorpénidés: la rascasse brune (Scorpena porcus), la rascasse rouge (Scorpena scrofa),
-des Céphalopodes: la seiche (Sepia officinalis), le poulpe ou pieuvre commune (Octopus vulgaris),
-des Crustacés: la chevrette ou bouquet (Palaemon serratus), la petite cigale de mer (Scyllarus arctus), les araignées de mer (Maja squinado et M. crispata).,..

° des prédateurs qui vivent dans les mattes (endogées)

-des crustacés: des genres Upogebia deltaura , Callianassa,
-des Vers polychètes: des genres Nereis, Lumbriconereis,
Remarque: il existe aussi de nombreuses espèces qui vivent dans les mattes mortes de posidonies
Perinereis cutlifera

°des détritivores qui fragmentent et consomment des débris qui constituent la latière de l'herbier de Posidonie et participent au recyclage de la production primaire. On citera:

-des oursins (Psammechinus microtubercularis, Sphaerechinus granularis),
-des Crurtacés amphipodes et isopodes,
-des Echinodermes (Holothuria tubulosa, Ophiura textusata, Ophioderma longicauda),

3. Des décomposeurs

Ils sont des constituants essentiels de l'écosystème qui assurent la reminéralisation de la matière organique, c'est à dire la transformation de cette matière (déjections, cadavres, d'organismes animaux ou végétaux), en sels minéraux. Ce sont des bactéries et des champignons.
Cette décomposition permet la libération dans le milieu des éléments minéraux, y compris le dioxyde de carbone, qui seront repris par les producteurs.

4. Conclusion.
Cet écosystème est un système thermodynamique ouvert puisqu'il y a des entrées de carbone porganique et des fuites de matières et d'énergie.

° les entrées de carbone organique se font par l'intermédiaire
-des filtreurs et suspensivores de l'herbier,
°° invertébrés épibiontes
des feuilles et des rhizomes, foraminifères, bryozoaires (Electra posidoniae), hydrozoaires, actinies (Parastephanauge richardi ), ascidies (Halocynthia papillosa ),  (Microcosmus sulcatus ), des vers (Spirographis spallanzani), des lamellibranches (Pinna nobilis).... 
°° invertébrés endogés
(qui vivent dans la matte), Mollusques comme la lime baillante (Lima hians), la praire (Venus verrucosa), la clovisse poulette (Tapes), Echinodermes Holoturidés du genre Cucumaria
-des planctonophages, mangeurs de plancton comme les poisons, la castagnole (Chromis chromis), la mendole (Spicara maena), le picarel (Spicara smaris)

° les sorties de carbone se font par
-les feuilles mortes qui s'accumulent en "banquettes" ou qui sont entraînées dans les zones profondes où elles participent à d'autres écosystèmes,
-la sédimentation du carbone et des nutriments dans la matte où ils sont enterrés, stockés et relargués très lentement sur une période de temps élevée.
-les prélèvements humains (pêche et aquaculture)

Au final, cet écosystème rappelle les ecosystèmes les plus riches, les écosystèmes forestiers continentaux; sa biomasse végétale élevée étant peu utilisée par les herbivores mais transférée (jusqu'à  85%!) pour les détritivores; sa biomasse animale se touvant concentrée dans la "matte" .

schéma


Importance de l'herbier de posidonie

1. Il joue un rôle fondamental dans les équilibres physiques de la zone littorale et du linéaire côtier.

- c'est un "piège à sédiments" : les particules en suspension dans l'eau étant filtrées par les feuilles sont retenues entre les rhizomes et les racines,

- c'est un fixateur efficace des sédiments, contribuant ainsi à la stabilité des fonds sableux et à la perennité des plages,

- c'est un amortisseur des effets de l'hydrodynamisme (vagues et courants) sur les fonds marins et au voisinage des feuilles, limitant ainsi l'érosion; cet effet est spectaculaire au niveau des récifs-barrières comme celui de la lagune du Brusc qui reste "calme" même au moment des tempêtes d'ouest ou de nord-ouest en hiver,

- il protége les plages de l'érosion : en effet les feuilles mortes de Posidonie qui constituent par accumulation des "banquettes" sur les plages en hiver empêchent la mobilisation et le transport du sable.

L'herbier a en outre une importance biologique, écologique et économique considérable:

-il offre des habitats variés à de très nombreuses espèces de vertébrés et d'invertébrés (abri, nourriture, frayères, nurseries) 

2. Il constitue un vaste écosystème (communauté d'êtres vivants).

- sa production primaire (la biomasse végétale est très élevée); c'est l'une des plus fortes de Méditerranée et elle est à la base de nombreuses chaînes alimentaires.

- il contribue à l'oxygénation de l'eau : 1 m² d'herbier soit 1 200 à  1 300 mètres de longueur de feuilles produit 10 à 14 litres d'oxygène par 24 heures; c'est le "poumon de la mer".

- il sert de nurseries  pour de nombreux jeunes organismes invertébrés et d'alevins (il offre abri et protection contre leurs prédateurs),

- il sert de frayères c'est à dire de lieu de ponte pour crustacés, céphalopodes, poissons,

3. Il a une grande valeur écologique.

-Il abrite une grande diversité d'espèces : on a dénombré 400 espèces animales et plusieurs milliers d'espèces végétales,

-il constitue une réserve génétique considérable (banque de gènes dont l'homme aura besoin), un laboratoire naturel où sont fabriquées une prodigieuse diversité de molécules.

4. Il a un rôle économique majeur.

- il permet le maintien et le développement de nombreuses ressources vivantes notamment pour la "petite pêche côtière" en Méditerranée (crustacés, céphalopodes, poissons, oursins..),

- il favorise le développement du tourisme et des activités balnéaires : il est un facteur qui participe à la bonne qualité et à la transparence des eaux tout en stabilisant les plages.

5. Il a un rôle de bioindicateur très utile pour évaluer la qualité d'un environnement ou permettre la surveillance des milieux naturels.

-il est très sensible aux agressions naturelles ou humaines comme les courants ou l'hydrodynamisme mais aussi à la turbidité des eaux, leur charge en matières organiques ou en polluants que la Posidonie fixe et concentre.

posidonie


Actuellement, en Provence, l'herbier est en régression dans de nombreux secteurs à proximité des agglomérations urbaines, sous les effets conjugués  de la turbidité et de la pollution des eaux mais aussi des aménagements littoraux et semble-t-il de Caulerpa taxifolia
Au total, on évalue la diminution de la surface de l'herbier de posidonie selon entre les secteurs entre 10 et 30% depuis 1950.
L'augmentation de la turbidité provoque une remontée de sa limite inférieure (limite de pénétration de la lumière qui atteint 45 à 48 m en Corse et 28 à 38 m dans le Var); dans les secteurs les plus touchés la limite profonde de l'herbier est réduite à moins de 10 mètres.

En conclusion.

Pour maintenir ou favoriser un développement économique durable
(1), notamment dans les secteurs de la pêche et du tourisme, et transmettre aux générations  futures cet écosystème de grande valeur patrimoniale il y a lieu de le protéger sur toutes les côtes méditerranéennes.
Protection de l'environnement et développement économique durable participent d'une même démarche que doivent mettre en oeuvre tous les responsables administratifs et élus de la Cité avec le concours des citoyens.

(1) Le développement durable c'est l'ensemble des << activités humaines qui permettent à la génération humaine actuelle et aux autres espèces qui vivent sur la Terre de satisfaire leurs besoins sans mettre en péril la capacité de la Terre à satisfaire les besoins des générations futures qu'ils sagissent des hommes ou des autres espèces qui peuplent la Terre>> (Sommet de Rio de Janeiro. Juin 1992).

Mesures de protection légales en France.

La posidonie et les herbiers qu'elle édifie sont protégés par la loi relative à la protection de la nature par l'Arrêté du 19 juillet 1988 et le Décret du 20 septembre 1989relative aux espèces marines protégées << il est interdit de détruire, de colporter, de mettre en vente, de vendre ou d'acheter et d'utiliser tout ou partie de la plante.>>