La rade du Brusc
 
La rade du Brusc par mistral

De l'est vers l'ouest: on distingue, le Mont Faron (à droite), le Fort de Six-Fours, le Baou de Quatre Heures, le Croupatier et le Mont Caume (le plus haut, au dernier plan)

La rade du Brusc est délimitée au sud-est par le massif de Sicié qui la sépare de la rade de Toulon-La Seyne, et au sud par l'archipel des Embiez; ce qui explique qu'elle a offert depuis l'Antiquité un excellent mouillage par vent d'est et vent du sud alors qu'elle est largement ouverte au mistral (vent ouest-nord-ouest) et à la largade (vent d'ouest).

La "Pointe nègre" de basalte sombre sépare la rade du Brusc de la baie de Six-Fours-Sanary qui est elle même séparée de la rade de Bandol par la Pointe de La Cride. Plus loin vers l'ouest s'étend la baie de La Ciotat avec ses anciens chantiers de construction navale et le massif de Marseilleveyre.

C'est aux pieds du massif de Sicié et de la colline du Fort de Six-Fours que se trouve le village du Brusc qui fut détruit et reconstruit plusieurs fois au cours de l'histoire, notam-ment lors des incursions sarrasines puis lors de la dernière guerre mondiale.

Aujourd'hui quelques pêcheurs essaient avec difficultés de maintenir la pêche artisanale côtière et les traditions provençales alors que l'urbanisme, le tourisme et la plaisance se développent. 

 

Vue d'une partie de la rade du Brusc depuis l'île du Rouveau

Vue de la rade du Brusc depuis l'île du Rouveau