Le Brusc : port de pêche


La construction du port: un peu d'histoire

 

Les types de pêche


Depuis la Préhistoire, les Phéniciens puis les Grecs pêchaient en Méditerranée le thon pour les premiers et de nombreuses espèces pour les seconds.
Différents types de pêche ont été pratiqués au Brusc; certains le sont encore aujourd'hui.      

Pêche au filet

La madrague
La seinche 
Le râteau
Le trémail

Pêche utilisant des pièges

Les nasses
Les casiers 

Pêche à la ligne

A pied
La palangre
La palangrote

La traîne

Récolte

A pied
En bateau

Autres types

La chasse sous-marine
La chasse photographique

La pêche pratiquée est une pêche artisanale, côtière dite "aux petits métiers" ; les engins utilisés servent à la capture de poissons, crustacés, mollusques, oursins... qui sont vendus localement.

Le chalutage qui se pratique ailleurs sur la côte méditerranéenne et qui capture des espèces démersales et des espèces pélagiques comme la sardine ou l'enchois n'existe pas au Brusc.

De même que la pêche aux thons à la senne tournante.

L'aquaculture est aujourd'hui absente, malgré des tentatives récentes qui ont tourné court; un élevage de crevettes, puis de production d'alevins de loups et de daurades sur l'île des Embiez et un élevage de loups et daurades dans le port du Brusc. Il semble que ce type d'activité, dans un pays riche, pose un problème de finalité qu'il n'y a pas lieu de débattre ici.

Caractéristiques de la pêche au Brusc

C'est une pêche artisanale qui se pratique avec des bateaux de moins de 12 mètres, elle se pratique sur la bande littorale entre les îles et sur le plateau continental qui est ici très étroit; elle représente une part insignifiante de la production nationale quand on sait que toute la pêche en Méditerranée ne fournit en poissons que 8% (42 000 tonnes) du total.
Aujourd'hui sur les 1690 navires de pêche en Méditerranée que comptait la France en 2001, ce qui ne représente que 2% de la flotte de la communauté européenne (33 000 navires), on dénombre 850 navires pour la Région Languedoc-Roussillon, 700 pour la région PACA et 200 pour la Corse.


Les pêcheurs



Pecheurs

Alors que le nombre de pêcheurs diminue depuis ces dernières années, on en compte pourtant, 15 en 2009 et 16 en 2010 qui n'hésitent pas à exercer encore cette activité traditionnelle au Brusc.
Retour de peche 

Les retours de pêche attirent toujours les anciens qui commentent les prises, mettent la main "à la pâte" pour démailler le poisson, débrouiller, débarquer, voire réparer les filets ou les palangres.

Les badauds et les touristes, friands de ce spectacle, se pressent  pour acquérir de frais poissons de roche, qui entrent dans la confection de la "soupe" ou de la "bouillabaisse" ou encore des oursins pour la fameuse "oursinade".

Les bateaux

Pointu

"Pointu" en bois, avec sa roue hydraulique




Pointu3

Bateau de pêche moderne "en matière plastique"
avec sa cabine et son radar

Les bateaux de pêche au Brusc sont de petites unités dont la longueur ne dépasse pas 17 mètres pour les plus gros. Les "pointus" varois comme "les barquettes marseillaises" sont les descendants des antiques bateaux découverts lors des fouilles de la "Bourse" ou du port de Marseille. Ils étaient en bois, bordés, armés de membrures et pointus aux deux bouts pour pêcher le long des côtes de "mare nostrum" où la houle est brutale et courte. Actuellement ils sont pourvus d'une roue hydraulique installée sur la proue pour aider à la remontée des longs et lourds filets.

La prud'homie du Brusc

C'est un organisme professionnel qui regroupe les patrons pêcheurs, propre à la Méditerranée et qui date du Moyen Age! Il défend les intérêts des pêcheurs, gère les pêcheries (tirage au sort des postes pour caler les filets), règle les conflits et constate les infractions.
Il est aussi chargé de protéger la ressource et de la concertation avec l'administration.
Les Comités locaux, régionaux et le Comité National des Pêches Maritimes et des ElevagesMarins assurent les relations avec les pouvoirs publics et l'administration, la défense des intérêts collectifs, l'organisation des professions et la cohabitation des différents métiers (production, transformation, commercialisation).
Le Direction des Affaires Maritimes et des Gens de Mer est en charge de la sécurité de la navigation, des navires de pêche, des règlements (types de pêche, périodes), et du suivi de l'activité professionnelle des gens de mer (formation, santé, droit du travail, droit social, promotion, emploi...)

La vie au village

Prud'hommes

Fête de Saint Pierre. Bénédiction des bateaux en mer par
monsieur le curé du Brusc en présence des prud'homme
s

Pecheur

Débarquement du filet pour vérification et réparation

Pecheur4

Vérification du filet

Pecheur3

Embarquement du filet après vérification et réparation
Palangre2

Préparation de la palangre

Départ pour la peche

Départ pour la pêche

Port de peche

Démaillage du poisson pris dans le filet
Demaillage

Aide au démaillage

pecheurs

Père et fils
Leon

La leçon du grand-père au petit-fils


Aire de carenage

Aire de carénage du Brusc

Lieu où l'on répare et peint la carène des bateaux
mais surtout où l'on échange, informations, potins, plaisanteries...

Embarquement Embiez

Embarquement pour l'ïle des Embiez un jour de marché

Marché

Marché du jeudi sur le quai Saint-Pierre

29 novembre, 2004 & 07/2017