Requins et dauphins

Depuis longtemps l'Homme a été frappé par les ressemblances qui existent entre les Poissons et les Cétacés, et notamment entre les requins et les dauphins.
Les requins fascinent les Hommes par la perfection de leurs lignes qui leur confère une élégance incomparable tout en dégageant une impression de puissance et de majesté. Ils effraient pour la brusquerie ou la brutalité de leurs réactions et le danger potentiel qu'ils annoncent.

Les dauphins fascinent aussi pour la perfection de leur nage, mais aussi pour leur sociabilité, leur intelligence dans les jeux ou les relations qu'ils entretiennent avec l'Homme depuis la plus haute antiquité.
Bien qu'ayant évolué à des époques différentes, leurs ancêtres ont subi des modifications de formes et de structures assez semblables qui ont permis une adaptation parfaite au milieu marin.

Requins et dauphins sont des Vertébrés marins tétrapodes: ils possèdent en effet un squelette central (crâne et colonne vertébrale constituée de vertèbres qui abritent le système nerveux) et quatre membres qui se sont transformés en nageoires au cours de l'évolution.

Pourtant bien que se ressemblant, requins et dauphins sont très différents: les premiers sont des Poissons, les seconds sont des Mammifères marins.

Classification
Requins
Dauphins
Embranchement
Vertébrés
Vertébrés
Classe
Chondrichthyens (Poissons cartilagineux)
Mammifères
Sous-classe
Sélaciens
Thériens
Super-ordre
Pleurotrèmes
Euthériens
Ordre(s)
Hexanchiformes: Requin griset
Galéiformes: Grand requin blanc
Squaliformes: Aiguillat
Cétacés
Sous-ordre: Odontocètes (Cétacés à dents)

Faisons connaissance avec quelques requins et dauphins de Méditerranée. Cliquez !
Essayons de comprendre ce qui nous fascine chez ces animaux aussi parfaitement à l'aise dans un milieu qui exige, pour nous, pour le pénétrer, de nous équiper lourdement pour voir, nager, respirer et ne pas perdre notre chaleur interne.

Organisation externe du requin

Requin à pointes noires
Charcharhinus melanoppteris (Quoy & Gaimard, 1824)

Requin gris Carcharhinus plumbeus (Nardo, 1827).

La tête du requin est plus large que le tronc; le museau se prolonge par un rostre en arrière duquel s'ouvre une bouche largement fendue.

Les mâchoires portent de nombreuses dents disposées sur plusieurs rangs. Seul le premier rang est actif. Quand une dent tombe ou se brise, elle est immédiatement remplacée par la dent qui se trouve sur la rangée située juste derrière.

L'œil est petit, entouré de 2 paupières peu développées et immobiles. Chez certains requins, une troisième paupière transparente ou membrane nictitante se relève, de temps à autre, de bas en haut et vient le recouvrir et le protéger lorsqu'il y a risque de contact avec un objet ou une proie.

Contrairement à l'Homme, les narines ne communiquent pas avec la bouche et ne jouent aucun rôle respiratoire; elles sont tapissées de papilles nerveuses responsables d'un odorat très performant.

Selon les espèces, sur les côtés, 5 à 7 fentes branchiales parallèles font communiquer le pharynx et le milieu externe. Un orifice présent chez les requins sédentaires ou de grandes profondeurs; absent ou très petit chez les requins pélagiques, l'évent ou spiracle, en arrière de l'œil correspond à la première fente branchiale; en cas de grande activité de l'animal, il pompe un supplément d'eau qui refroidit le sang envoyé par un vaisseau spécial vers les yeux et le cerveau.

Denticules

Le corps a une forme allongée; il est recouvert de petites écailles placoïdes, formées d'une plaque de base portant des denticules; la peau du requin est rugueuse et peut servir d'abrasif.

Une écaille de Sélacien (vue au microscope)

 

1 = plaque de dentine vue en transparence
2 = petite dent
3 = vaisseau sanguin vu en transparence

Sur la tête et les flancs, se trouve la ligne latérale qui est un organe sensoriel particulier aux poissons.

Actionnées par des muscles, les nageoires permettent la nage, les changements de direction et sont aussi, responsables de l'équilibrage de l'animal dans l'eau. Ces nageoires sont charnues et ne renferment pas de rayons épineux comme chez les autres poissons. Le requin présente deux grands types de nageoires, les nageoires paires correspondants aux 4 membres des Vertébrés supérieurs et les nageoires impaires.

° Les nageoires paires comprennent:

-2 nageoires pectorales placées sur les côtés, vers l'avant,
-2 nageoires pelviennes ou abdominales en position ventrale

°Les nageoires impaires comprennent:

-2 nageoires dorsales, la première forte et la seconde, en arrière,
-1 anale, située près de l'anus,
-1 nageoire caudale aplatie dans le plan vertical et formée de 2 lobes très inégaux, le supérieur étant le plus développé.

A proximité des nageoires pelviennes, se trouve le cloaque où débouchent l'anus et les orifices génital et urinaire, portés par une papille chez la femelle alors qu'ils sont confondus chez le mâle.

Organisation externe du dauphin

Grand Dauphin
Tursiops truncatus (Montagu, 1821)
2 à 3,5 m de longueur, pour un poids de 200 à 300 Kg; se rencontre en petites troupes en Méditerranée

La tête porte à l'avant un bec assez court ou rostre surmonté d'un front . La bouche est pourvue de 2 mâchoires qui ont de 80 à 104 dents, petites, pointues qui ne servent pas à la mastication mais qui permettent de saisir et de maintenir les proies.
Les yeux, petits, très écartés ne possèdent qu'une seule paupière. Le conduit auditif s'ouvre à fleur de peau, en arrière des yeux; l'animal ne possède pas d'oreille externe mais son ouïe est extrêmement développée.
L'évent est un orifice situé sur le dessus de la tête; c'est un orifice respiratoire qui résulte de la migration des narines au cours de l'évolution des mammifères terrestres qui ont fait un retour à la vie aquatique.

Le corps fuselé, hydrodynamique, offre une moindre resistance à la pénétration dans l'eau. Contrairement aux mammifères terrestres sa peau est nue, sans poils. Les nageoires sont responsables de l'équilibrage et de la stabilisation de l'animal dans l'eau. Richement vascularisées, elles sont des organes de thermo-régulation efficaces.

Le dauphin présente 2 grands types de nageoires, les nageoires paires et les nageoires impaires.:

°les nageoires paires comprennent:
-2 nageoires pectorales de 30 à 60 cm de longueur en forme de faux, placées sur les côtés vers l'avant,
-des nageoires pelviennes très réduites; en effet, il ne subsiste qu'un seul os, le pelvis qui est le témoin de l'existence d'une paire de membres postérieurs chez les ancêtres terrestres des Cétacés.

°les nageoires impaires comprennent:
-1 nageoire dorsale, forte ou aileron qui émerge lorsque l'animal nage près de le surface,
-la nageoire caudale aplatie dans le plan horizontal, contrairement à celle des requins, peut atteindre 60 cm de longueur.
Enfin, ventralement se trouve une fente uro-génitale où débouchent les conduits urinaires et où se trouvent les organes d'accouplement, le vagin chez la femelle et le pénis chez le mâle. De chaque côté de cette fente, 2 mamelles bien visiblers chez la femelles, sont situées symétriquement dans un repli de la peau.
Plus en arrière, se trouve l'anus.